Les pêcheurs Saintois ont créé leur propre ligne d'embarcation: "La Saintoise". Aujourd'hui, les voiles d'antan, remplacées par les moteurs, ils ont exporté leur art de constructeur naval dans tout l'arc Antillais. Suite aux coups de vent ou après la période cyclonique, on retrouve des débris sur les côtes. Parmi ceux qui l'inspirent , Edouard les récupère en se promenant sur les 7 îlets formant l'archipel des Saintes ou en plongeant. Sa plus belle découverte:  "La Lironde" un bateau de 1823 dont il est l'inventeur. Enfin, les bâtiments plus récents, en structure métallique, sont découpés au chantier naval de l'île. A partir de tous ces matériaux riches en beauté, en couleur et en histoire, dont il ne modifie rien, Edouard compose...

à Vendre

Livre d'Or

Christophe et Laeti

"Sidobre" et "Saintes"...

Lire la suite...